Le 25 mai 712, les musulmans prennent possession de Tolède. La ville intègre dorénavant le califat omeyyade.

 

La prise de la ville

Après leur écrasante victoire à la bataille du Guadalete le 19 juillet 711, les musulmans poursuivent sans difficulté leur conquête de la péninsule ibérique. En effet, c’est au cours de cette bataille que les troupes musulmanes anéantissent une grande partie de l’armée wisigoth et tuant par l’occasion le roi Rodéric.

En 712, Tariq ibn Ziyad, commandant de l’armée de Moussa Ibn Noçaïr, investit Tolède à la tête de ses hommes. Les conquérants prennent possession d’une ville riche qui reçoit plus tard le nom de la « Ville des Rois ». Au onzième siècle, sous l’ère islamique, Tolède est une ville prospère comptant pas moins de 30 000 habitants.

 

De brillantes réalisations

Une fois installés, les musulmans renforcent et apportent certaines modifications aux fortifications de la ville. Ainsi, l’appareil de pierre au niveau de la muraille de Tolède est spécifique de l’époque omeyyade. Au IXe siècle, la ville dispose de 11 portes dont la plupart permet l’accès à la ville.

Du côté nord, la porte du soleil, construite sous la domination musulmane aurait servi de porte principale. Parmi les fortifications, le palais Alcazar a fait également l’objet d’une restauration par les musulmans.  Celui-ci épouse une forme rectangulaire entouré de 4 tours carrés caractéristique du style omeyyade. En 797, l’émir al-Hakam ibn Hachim y a installé son gouvernement. Parmi les réalisations musulmanes, on peut citer également la grande mosquée et la mosquée Bab al-Mardum.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *