Le 23 avril 1823 marque la naissance d’Abdülmecid Ier, 31ème sultan de l’empire Ottoman. Il est connu pour avoir mis en œuvre les premières réformes des tanzimat.

 

Une influence occidentale

Très jeune, Abdülmecid Ier reçoit une éducation européenne basée sur les sciences et les arts. A 16 ans, il accède au trône pour succéder à son père Mahmoud II. Au cours de son règne, le sultan mène le même style de vie que ceux des monarques d’Europe et manie à merveille la langue de Molière.

 

La mise en œuvre des réformes

Une fois au pouvoir, Abdülmecid Ier s’attèle à mettre en œuvre les réformes initiées par son père dans le cadre des tanzimat. Sous son impulsion, la première réforme appelée « hatti-chérif de Gulhané » voit le jour le 3 novembre 1839. Il s’agit d’un texte qui va donner lieu à la mise en place de nouvelles institutions capables de garantir la vie, la fortune et la liberté à tous les sujets de l’Empire ottoman et ce sans distinction de religion.

Le 11 février 1856, Abdülmecid Ier met en place une seconde réforme appelée «Hatti-Humayoun » qui assure l’égalité civile de tous. En 1853, face à la menace russe, le sultan se range aux côtés de la France et de la Grande Bretagne au cours de la guerre de Crimée. Une guerre qui débouche sur le traité de Paris qui fait définitivement entrer le pays dans le concert européen.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *