Roshdi Rashed, philosophe, mathématicien et historien des sciences, est né au Caire le 5 avril 1936. Il s’agit de l’un des premiers historiens à se focaliser sur l’exploration et l’explication des textes antiques et médiévaux.

 

Son parcours professionnel

En 1984, Roshdi Rashed participe à la création de l’équipe de Recherches en épistémologie, histoire des sciences et des institutions scientifiques (REHSEIS) au sein du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) de Paris. Jusqu’en 2001, il dirige en même temps la formation doctorale d’épistémologie et d’histoire des sciences à l’Université de Paris VII et le Centre d’histoire des sciences et des philosophies arabes et médiévales. Jusqu’à maintenant, il porte le titre de directeur de recherche émérite du CNRS Paris.

Au cours de sa carrière, il participe à la rédaction de quelques ouvrages, dont Histoire des sciences arabes et Sciences dans l’histoire. Il apporte également sa contribution dans l’Arabic Sciences and Philosophy : a historical Journal du Cambridge University Press, de la Revue de Synthèse et de la Revue d’Histoire des Mathématiques.

 

Ses récompenses

Rashed obtient de nombreux prix et médailles, à l’instar de ceux d’histoire des sciences de l’Académie internationale d’histoire des sciences, ceux de la Kuwait Foundation for the Advancement of Sciences, du CNRS, de l’Institut du monde arabe, etc.

Il enchaîne également les fonctions honorifiques. En ce sens, il est tour à tour membre de l’Académie de langue arabe de Damas et du Caire, vice-président de l’Académie internationale des sciences, membre de l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, membre de l’Académie tunisienne des sciences, des lettres et des arts.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *