Grand auteur du XIXe siècle, Emile Zola s’est notamment démarqué par « Rougon-Macquart » une série de 20 romans illustrant admirablement ses talents d’écrivain et son sens aigu de l’analyse des réalités sociales.

 

Des débuts difficiles

Départagé entre deux nationalités, Emile Zola est le fils de François Zola, ingénieur en travaux publics italien, et d’Emilie Aubert, femme au foyer française. Les Zola se sont installés à Aix-en-Provence le 19 avril 1943, jour où le père de famille décroche un contrat important pour son travail. Ceci marque le début d’un franc succès pour François Zola qui voit peu à peu prospérer ses affaires dans l’aménagement de systèmes hydrauliques.

Mais le rêve se termine pour la famille lorsque l’ingénieur italien meurt subitement d’une pneumonie en 1847. Les Zola sont vite confrontés à de terribles difficultés financières, ce qui finit par pousser Emile Zola à abandonner ses études scientifiques. Ainsi, sans diplôme, il s’aventure dans le monde du travail pour se libérer de la tutelle de sa mère.

 

Un parcours exceptionnel

Emile Zola débute sa carrière en tant qu’employé aux écritures aux docks de la douane, mais ne tarde pas à démissionner au bout de deux mois. Baignant dans le chômage pendant une longue période, il trouve finalement sa place auprès de la librairie Hachette où il est engagé comme commis et finit par devenir chef de publicité. Il développe parallèlement une grande passion pour la littérature qu’il parvient à faire publier ses propres écrits à partir de 1864.

Grâce à son incroyable talent et aux relations qu’il a nouées durant son parcours, Emile Zola a su faire parler de ses œuvres. Son plus grand succès littéraire est son roman intitulé « L’Assommoir » publié en 1877. Par ailleurs, Zola se révèle comme l’icône du naturalisme grâce à la série « Les Rougon-Macquart » où il démontre judicieusement ses convictions républicaines. En somme, l’auteur finit par publier plus de 200 œuvres avant de s’éteindre en 1902, lorsqu’il a commencé à écrire « Justice », quatrième de la série des « Quatre Evangiles ».

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *