Le 14 mars 1930 marque la naissance de Mohammed Khadda, peintre et sculpteur algérien. Il est connu pour être l’un des précurseurs de la peinture algérienne contemporaine.

 

Les premiers croquis

Mohammed Khadda voit le jour à Mostaganem en Algérie. A l’âge de 6 ans, il fréquente l’école de Tigditt. En 1944, il décroche son certificat d’études et entre en apprentissage dans une imprimerie. C’est là qu’il commence à réaliser ses premiers croquis pour les imprimés à effectuer. Le jeune homme profite également de son temps libre pour lire les livres dont il était chargé d’en faire la reliure.

Quatre ans plus tard, sa rencontre avec le peintre Abdallah Benanteur l’incite à suivre des cours de dessin par correspondance. Ses premières peintures et aquarelles voient ainsi le jour. En 1948, il se rend pour la première fois au musée des Beaux-Arts d’Alger. Il va tomber en admiration devant les œuvres de grands peintres comme Delacroix et Chassériau.

 

Le peintre s’affirme

En 1953, Khadda débarque à Paris et se rend fréquemment dans les galeries et les musées. Il fréquente l’Académie de la Grande Chaumière de Montparnasse et perfectionne ses techniques de dessins. De 1955 à 1958, il expose ses œuvres à l’occasion de salons et expositions collectives. Trois ans plus tard, Khadda organise son exposition personnelle. Peu de temps après, il revient en Algérie et expose ses œuvres pendant l’exposition des « Peintres algériens ».

En 1964, il crée avec d’autres artistes algériens l’Union Nationale des Arts Plastiques et devient le secrétaire général de 1972 à 1975. Durant son mandat, Khadda se positionne comme un fervent défenseur de la peinture non figurative qui faisait à l’époque l’objet de nombreuses critiques. Entre 1973 et 1976, il participe à la réalisation de nombreuses peintures murales collectives. En 1986, il est présent à l’exposition inaugurale des collections permanentes de l’IMA (Institut du Monde Arabe) implanté à Paris.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *