Le 5 février 789, Idris, fils de l’arrière petit-fils de Fatima, la fille bien-aimée du prophète Muhammad (psl), et d’Ali, assoit son pouvoir et s’affirme comme roi en Afrique du Nord. Ce prince arabe réussit à construire un empire entièrement indépendant du califat de Bagdad. Cela marque la naissance du Royaume du Maroc.

 

Royaume idrisside

Le prince Moulay Idris entre en conflit avec les abbassides alors qu’il vit à Bagdad. Vaincu par ces derniers lors de la bataille de Fakh, il se réfugie en Afrique du Nord où il est accueilli comme imam. Malgré les résistances des berbères qui occupent ce territoire, Idris réussit à affirmer son pouvoir et à fonder un royaume indépendant du califat du Bagdad. Cela marque la naissance du Royaume du Maroc et signe l’islamisation de ce territoire. Après l’Andalousie, le Maroc est le deuxième État musulman à se libérer du califat de Bagdad.

 

Un Etat indépendant

À la tête du Maroc, Idris Ier renforce la notoriété du royaume en menant des conquêtes pour l’expansion de son territoire. Toutefois, son règne sera de courte durée, car il meurt empoisonné en 791. Laissant une femme enceinte derrière lui, ce sera son fils, Idris II qui lui succèdera au trône et fondera la dynastie des Idrissides. Idris II transfèrera la capitale du royaume à Fès, une ville qui abrite la plaine du Saïs surplombé par le Moyen Atlas. Ce changement fera de la ville de Fès le berceau de la culture marocaine.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *