Le 12 janvier 2010, un séisme de magnitude 7 plonge Haïti dans le chaos en faisant plus de 300.000 morts. Retour sur ce tremblement de terre dévastateur !

 

Un violent séisme

Vers 16h53 (heure locale), la terre tremble violemment à Haïti pendant 2 minutes et 30 secondes. Selon l’institut d’études géologique des Etats-Unis, le choc a atteint une magnitude de 7,0 à 7,3, soit l’équivalent d’une puissance dégagée par une bombe H de 5 tonnes. Son foyer se trouvait à 25,3 km de Port-au-Prince et à, approximativement, 10 km de profondeur. Le glissement cosmique, quant-à-lui, s’est étalé sur 70 km de long.

 

Un lourd bilan

Etant la plus touchée, la capitale (Port-au-Prince) enregistre le plus grand nombre de dégâts que ce soit au niveau matériel ou humain. Plusieurs habitations s’y sont ainsi effondrées tout comme des édifices publics (ministères, écoles, palais de justice, universités…). Selon le ministère des communications du pays, le séisme a fait plus de 300.000 morts, 300.000 blessés et près de 1,2 millions de sans-abris. Ce lourd bilan est principalement dû à des problèmes logistiques qui ont fait que certaines zones sont restées inaccessibles pendant plusieurs heures, voire des jours après la catastrophe.

 

Des graves conséquences

Quelques jours après le séisme, d’importants problèmes sanitaires font leur apparition. Le pays étant pauvre, l’accès à l’eau potable est devenu particulièrement difficile. De nombreuses maladies dont la dysenterie et le choléra font ainsi leur apparition tout comme le paludisme, la rougeole, la tuberculose et la grippe. En octobre de la même année, une épidémie de choléra cause même plus de 5.000 décès. Pour soutenir le peuple haïtien, plusieurs pays et grandes sociétés mondiales ont fait de nombreux dons. Les célébrités aussi se sont mobilisées, plus de 70 chanteurs ont ainsi enregistré une nouvelle version de « We are the world » (de Mickael Jackson) dont les argents récoltés sont versés à Haïti.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *