Le 4 janvier 2010, la Burj Khalifa, la plus haute structure jamais construite, est inaugurée après 6 ans de travaux. Nommée en hommage au président des Emirats Arabes Unis, Cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nayhane, cette tour titanesque est devenue un symbole fort du pays.

 

Une construction pharaonique

Appelée Burj Dubaï jusqu’à son inauguration, la Tour Burj Khalifa est née sous l’initiative du Cheikh Mohammed ben Rachid Al-Maktoum, dont le rêve est de faire de Dubaï l’un des plus grands centres d’affaires du monde. Son édification et les projets d’urbanisme qui l’accompagnent sont aussi liés à l’ambition de l’Etat de mieux préparer « l’après-pétrole ».

La réalisation de cette structure titanesque débute en 2006 et sera marquée au fil des années par des contraintes techniques importantes, et soumises, par la suite, aux aléas de la crise financière de 2008. Tout cela va ralentir pendant un temps l’avancée des travaux. Mais en 2009, après 6 ans de dur labeur, les Emirats Arabes Unis ont relevé avec succès le défi : la Tour est enfin pleinement achevée, puis inaugurée le 4 janvier 2010. Il a fallu, au total, 22 millions d’heures de travail pour son édification.

 

Le jour d’inauguration

La cérémonie d’inauguration a donc lieu le 4 janvier 2010 et se déroule en présence de nombreuses autres personnalités dont le souverain de Dubaï cheikh Mohammed. «Les Emirats arabes unis réalisent aujourd’hui le plus haut bâtiment jamais construit de la main de l’homme (…) et cette grande réalisation mérite de porter le nom d’un grand homme. J’inaugure aujourd’hui Burj Khalifa», affirme-t-il lors de son discours officiel.

Le souverain de Dubaï, dévoile ensuite une plaque et annonce pendant son allocution que le Burj Dubaï est désormais officiellement rebaptisé « Burj Khalifa« , en hommage au chef de l’Etat des Emirats arabes unis, cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane. Cette cérémonie d’inauguration et d’ouverture partielle du site coïncide aussi avec le quatrième anniversaire de l’accession au pouvoir du cheikh Mohammed.

 

Un symbole fort du pays

En effet, la tour Burj Khalifa fait partie d’un programme urbain de 20 milliards $ qui repose sur la création d’un quartier nommé «Downtown Burj Dubaï», comprenant 30.000 appartements et le plus grand centre commercial du monde, le Dubai Mall. La Burj Khalifa, avec ses 828 mètres de hauteur et 160 étages habitables, se situe au cœur d’un immense complexe urbanistique, étalée sur une surface d’environ 2 km2. Le site se compose aussi de résidences et complexes hôteliers ainsi que 3 hectares de parcs et lacs artificiels.

Avec son originalité architecturale et sa supériorité technologique, ce gratte-ciel ultramoderne est estimé pour un coût total d’environ 1,5 milliard de dollars, soit près d’un 1 milliards d’euros. Au travers la réalisation de la plus grande tour du monde, Dubaï et les Emirats Arabes Unis, se sont ainsi appropriés d’un symbole fort reflétant leur ambition au niveau national et mondial.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *