Le 2 décembre 1920 marque la signature du traité d’Alexandropol entre la Turquie et la République démocratique d’Arménie pour mettre fin à la guerre entre les deux Etats.

 

Contexte

Face à la décision instaurée par le traité de Sèvres le 10 août 1920 d’attribuer à l’Arménie certaines régions qui appartiennent jusque-là à l’Empire Ottoman, les révolutionnaires du mouvement national turcs, dirigés par Mustafa Kemal Atatürk, ne veulent pas céder et organisent un mouvement de contestation. Le 23 septembre 1920, les Turcs préparent alors une attaque pour reprendre ces territoires, ce qui va déclencher le confit.

 

La victoire turque

L’offensive est lancée sur l’ordre de Mustafa Kemal, alors que l’Arménie, dirigée de son côté par le général Nazarbekian, déclare elle aussi la mobilisation générale. Mais les forces turques disposent largement de meilleurs arsenaux et conditions physiques. Lors d’une bataille à Kars, les turcs parviennent à s’emparer de la ville le 30 octobre 1920, si à Sourmalou, la résistance arménienne est plus intense. Mais la progression des armées kémalistes se fait très rapidement : la ville d’Alexandropol passe à son tour aux mains des hommes de Mustafa Kemal le 7 novembre de la même année, avec une résistance arménienne presque inexistante. L’armée turque fait signer un armistice à Ohadjanian mais les arméniens répliquent une dernière fois et lancent en vain une contre-attaque. Un nouvel armistice est finalement signé le 18 novembre et l’Arménie perd en principe la guerre.

 

Le traité d’Alexandropol

Jusque-là, la paix n’est donc pas encore entièrement rétablie, d’autant plus que la plupart des grandes puissances n’interviennent pas dans le conflit. Le 2 décembre 1920, suite à des pourparlers entre la Turquie et l’Arménie, le traité d’Alexandropol est finalement conclu. Les territoires acquis par les Arméniens lors du traité de Sèvres sont, de fait, passés aux mains des Turcs. C’est ce traité d’Alexandropol qui met effectivement fin à la guerre.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *