Le 30 octobre 1270, les musulmans assistent à l’abandon du siège de Tunis par les croisés. Cet événement met un terme à la huitième croisade.

 

Une valeureuse résistance

Le 18 juillet 1270,  le sultan de Tunis al-Mustansir voit débarquer devant sa ville une armée de croisés menée par Louis IX. Bien avant l’arrivée de ses ennemis, le sultan prend soin de consolider les fortifications de la ville et d’assurer son approvisionnement. Il s’apprête donc à opposer une farouche résistance contre les assiégeants en attendant l’arrivée du renfort provenant d’Egypte. En effet, il a lancé un appel à l’aide aux mamelouks menés par Baybars. En réponse, ce dernier rassemble ses troupes et décide de partir en direction de Tunis afin de secourir ses frères musulmans.

Au cours du siège, les troupes musulmanes lancent régulièrement des attaques afin de harceler leurs ennemis. La stratégie adoptée fonctionne à merveille et les croisés n’osent pas contre-attaquer de peur de tomber dans un traquenard. Les musulmans réussissent ainsi à infliger des pertes importantes dans les rangs de leurs adversaires qui, en même temps, doivent faire face à la chaleur et à la dysenterie. Parmi les victimes figurent le roi Louis IX et son fils.

 

 La levée du siège

Face à la ténacité des musulmans et à la perte de leur souverain,  les croisés n’ont d’autres choix que de recourir à la négociation. Le sultan al-Mustansir obtient alors la levée du siège en échange d’une liberté de commerce et de religion pour les chrétiens. Par ailleurs, il exige que les croisés laissent sur place leurs engins de siège. Le 30 octobre, les musulmans assistent donc à la levée du siège de leur ville.

Quelques jours plus tard, le 10 Novembre, le sultan fait de nouveau face à l’arrivée des troupes du roi d’Angleterre Edouard Ier. Al-Mustansir le fait part de l’entente conclue avec les croisés et Edouard Ier ne peut que se résoudre à repartir. Celui-ci se dirige donc vers la terre sainte.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *