Le 29 octobre 1923 marque l’instauration de la République turque. Cet événement met officiellement fin à l’existence de l’Empire Ottoman.

 

L’avènement de la République

A la fin de la Première Guerre Mondiale, les Alliés (Triple-Entente) occupent l’Empire Ottoman. Le traité de Sèvres, signé le 10 août 1920  par le sultan Mehmed VI, remet une grande partie du territoire aux mains des vainqueurs. Une situation qui exaspère au plus haut point Mustafa Kemal, un brillant officier de l’armée ottomane.

Ce dernier s’oppose au gouvernement impérial et rassemble ses partisans à Ankara. Il combat ensuite les occupants étrangers et défait successivement les armées françaises, arméniennes, grecques, italiennes et britanniques. En Novembre 1922, il parvient à abolir le sultanat entraînant la fuite du sultan Mehmed VI vers l’Europe. Et en position de force, Mustafa Kemal contraint les Alliés à signer, le 24 juillet 1923, le traité de Lausanne qui stipule la restitution des territoires perdus incluant toute l’Anatolie.

 

De profondes réformes

Le 29 octobre 1923, la République turque voit le jour avec comme capitale la ville d’Ankara. Mustafa Kemal en devient le premier président et entreprend de vastes et profondes réformes dans le but de moderniser son pays dès son arrivée au pouvoir.

Il s’attaque ainsi au problème de l’analphabétisme tout en privilégiant l’alphabet latin au détriment de l’arabe. En 1934, les femmes turques accèdent au droit de vote et à l’éligibilité et le Parlement compte dans ses rangs 18 femmes dès l’année suivante. La polygamie est aussi interdite et l’égalité des sexes est prônée.

En 1936, la Turquie se dote d’un Code civil calqué sur le modèle du Code civil suisse. La laïcité est inscrite dans la constitution dès 1937 et une loi condamne toute personne qui porte un fez ou le voile islamique. Enfin concernant les réformes économiques, le pays modernise son agriculture tout en lançant un vaste programme de développement appuyé par l’URSS.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *