Le 12 septembre 1966 est née Anousheh Ansari, femme d’affaires d’origine iranienne. Elle est la première femme ayant réalisé un tourisme spatial.

 

Le chemin de la réussite

Anousheh Ansari voit le jour dans la ville iranienne de Mechhed. Sa famille s’installe à Téhéran peu de temps après sa naissance. Déjà toute petite, elle rêve de pouvoir se rapprocher des étoiles et se passionne pour les matières scientifiques à l’école. En 1984, elle entre à l’université George Mason dans l’Etat de Virginie (Etats-Unis) et décroche un diplôme de « Bachelor of Science » en informatique et génie électrique. Elle intègre ensuite l’université George-Washington et obtient son « Master’s degree ».

Une fois ses diplômes en poche, Anousheh fait ses premiers pas dans la vie professionnelle auprès de l’entreprise américaine de télécommunication MCI. En 1993, avec l’aide de son mari et de son beau-frère, elle fonde la société Telecom Technologies. Sept ans plus tard, elle réussit à revendre la société à un prix très élevé ce qui lui permet de se retrouver à la tête d’une fortune considérable.

 

Bien plus que du tourisme spatial

Anousheh s’intéresse de plus en plus aux voyages spatiaux privés. Elle n’hésite d’ailleurs pas à encourager les initiatives qui vont dans ce sens. Avec l’appui de sa famille, elle injecte d’importantes sommes d’argent dans le Ansari X Prize. Il s’agit d’un prix de 10 millions de dollars qui récompense la première société privée à même de construire un véhicule spatial pouvant transporter 3 membres d’équipage à 100 km d’altitude.

Le 18 septembre 2006, le rêve d’Anousheh se concrétise. A l’âge de 40 ans, elle fait partie d’un équipage qui part rejoindre la Station Spatiale Internationale (ISS) à bord d’une fusée Soyouz. Elle devient ainsi la première femme à effectuer un tourisme spatial. Pendant 10 jours, elle participe à de nombreuses expériences scientifiques en collaboration avec l’ESA, l’agence spatiale européenne. Ces expériences se portent sur les effets qu’engendre l’environnement spatial sur l’organisme.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *