Le 11 septembre 2001, les Etats-Unis subissent des attaques terroristes de grande ampleur. Il s’agit d’attentats ayant fait le plus grand nombre de victimes dans toute l’histoire de l’humanité.

 

Quatre attaques

Ce matin là, quatre avions détournés ciblent des symboles de la puissance américaine. A 8h 46mn, un premier avion percute alors la face nord du World Trade Center suivi du second, 18 minutes plus tard, qui s’écrase sur la face sud. Les tours jumelles finissent par s’effondrer après 102 minutes pour la première et 56 minutes pour la seconde après l’impact. A 9h 37mn, un troisième appareil frappe le Pentagone tuant toutes les personnes à bord ainsi que quelques travailleurs présents dans l’immeuble au moment de l’attaque. Le quatrième avion, quant-à-lui, n’arrive pas à atteindre sa cible et se crashe dans un champ en Pennsylvanie à 10 h 03mn grâce à la réactivité de ses passagers.

 

Une historique tragédie humaine 

Ces attaques terroristes s’inscrivent comme les plus meurtrières de l’histoire. En effet, elles ont fait 6.291 blessés et ont causé la mort de 2.977 personnes issues de 93 pays différents. Selon le rapport de la Commission nationale sur les attaques terroristes contre les États-Unis, plus de 2.200 de ces victimes travaillaient dans les deux tours ciblées. Désespérées, la plupart d’entre elles ont sauté dans le vide  et se sont écrasées dans les rues ou sur les toits des immeubles voisins. Après plusieurs jours de fouilles, seuls 293 corps ont été retrouvés et 1.151 disparus ont pu être identifiés après analyse d’environ 20.000 fragments d’os et de tissus récupérés dans les débris des tours jumelles et leurs alentours.

 

Une vague d’indignations

Face à l’ampleur de ce drame, l’événement reçoit une couverture sans précédent. En effet, il est retransmis en direct sur de nombreuses chaines mondiales à partir de 9h et est resté à la une des journaux pendant plusieurs semaines. Six mois plus tard, le 11 mars 2002, New York met en place pour la première fois le Tribute in Light sur le toit de Battery Parking Garage (près du WTC). Il s’agit d’une installation composée de 88 projecteurs disposés en deux carrés et dirigés vers le ciel pour envoyer des faisceaux de lumière verticaux rappelant les deux tours. C’est ainsi que les victimes sont commémorées chaque année du crépuscule du 11 septembre à l’aube du 12 septembre. Par ailleurs, le National September 11 Memorial & Museum est érigé le 11 septembre 2011 sur le site des anciennes tours pour rendre hommage aux victimes des attentats du 26 février 1993 et du 11 septembre 2001.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *