Ali ben Mohamed Al-Hadi, 10e imam chiite, voit le jour le 8 septembre 828 à Médine. Il est réputé pour sa maîtrise des sciences islamiques et sa grande sagesse.

 

Un très jeune imam

Ali Al-Hadi accède à l’imamat à seulement 6 ans suite au décès de son père Muhammad al-Jawad, 9e imam des chiites. Il demeure dans sa ville natale et approfondit ses connaissances sur la religion avant d’ enseigner plus tard les sciences islamiques où il prend très à cœur son rôle de protecteur de l’Islam. Son enseignement attire rapidement les foules dont des partisans des Ahlulbayt. Il devient ainsi une véritable référence pour de nombreux musulmans.

 

Un imamat mouvementé

Face au succès grandissant du jeune imam, le nouveau calife, Mutawakkil, contraint ce dernier à quitter Médine pour venir s’installer à Samarra, en Irak. En 857, Ali Al-Hadi débarque malgré lui dans la capitale du califat abbasside où le calife le place en résidence surveillée jusqu’au décès de celui-ci le 11 décembre 861. Son fils Al-Muntasir, son successeur, traite l’imam plus justement mais son règne ne dure que 6 mois.

Ali al Hadi connait ensuite successivement les règnes de Musta’een et de Mu’taz. Profitant du fait que ce dernier lui donne une certaine liberté dans ses activités, l’imam poursuit son enseignement dans le but de ramener certaines mentalités dans le droit chemin. Il combat ainsi avec ferveur le dogme du déterminisme et du libre arbitre car certains musulmans croient que Dieu a déjà tracé leur vie et qu’ils ne sont pas libres dans leurs actions. Par ailleurs, il s’investit beaucoup dans la lutte contre l’influence des extrémistes auprès de la population.

 

Un empoisonnement 

En voyant cela, Mu’taz cherche tous les moyens pour éliminer définitivement Ali Al Hadi. Il fait donc empoisonner la nourriture de l’imam qui succombe quelques heures après avoir mangé son repas. Son corps est enterré au sanctuaire Al-Askari, l’un des lieux saints de l’islam chiite, à Samarra.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *