Le 19 août 1919 l’Afghanistan se défait totalement de l’influence britannique et recouvre son entière souveraineté.

 

La 3ème guerre anglo-afghane

 En 1919, l’Afghanistan, qui avait perdu le contrôle de sa politique extérieure après la 2ème guerre anglo-afghane, déclare la guerre au Royaume-Uni. L’offensive débute alors lorsque les forces afghanes traversent la frontière pakistanaise, à l’ouest de la passe de Khyber, le 3 mai 1919. Elles s’emparent ensuite d’un village stratégique : Bagh qui fournit de l’eau à la garnison coloniale.

Trois jours plus tard, le 6 mai, les forces coloniales ripostent et tentent de lancer une contre-attaque sur Bagh. Les affrontements durent environ trois mois, faisant  des pertes humaines et dommages matériels importants dans les deux camps. Au cours du conflit, trois aéronefs britanniques sont abattus par les forces Afghanes en plus d’une centaine de soldats tués.

 

L’indépendance totale

Face aux désastres causés par cette guerre d’indépendance, un accord de paix est finalement conclu entre les deux pays le 8 août 1919. Il s’agit du traité de Rawalpindi mettant fin à l’accord de Gandomak de 1879 qui avait laissé les affaires étrangères aux britanniques. Dans ce nouveau document, le Royaume-Uni reconnaît enfin l’indépendance effective de l’Afghanistan et renonce l’expansion de l’Inde britannique au-delà de la passe de Khyber. Mais la proclamation officielle ne sera faite que le 19 août 1919 qui est retenue comme fête nationale.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *