Malgré une certaine incertitude, beaucoup reconnaissent le 04 mai 1904 comme la date de naissance d’Oum Kalthoum, la diva arabe qui a caressé par sa voix plus d’un million de fans.

 

Un talent inné 

Née en 1904, Oum Kalthoum grandit dans une famille pauvre sur le delta du Nil, en Egypte. Fille d’un imam, elle reçoit les enseignements coraniques traditionnels. Et avec un don déjà en poche, elle s’initie à l’art de chanter avec les chants religieux que son père dispense pour des événements sociaux. Reconnaissant le talent d’Oum, son père l’inscrit dans une troupe de cheikhs chanteurs où elle doit se déguiser en garçon pour monter sur scène.

 

Oum Kalthoum, la diva

L’Astre d’Orient, la Diva du Caire, La Dame ou El Sett, ces surnoms honorent le talent incontesté d’Oum Kalthoum qui ne réussit réellement à percer qu’en 1932, grâce à son interprétation des œuvres du poète Ahmed Rami.

Malgré son éducation traditionnelle, elle manifeste une audace subtile en chantant la misère de son peuple. Tout en respectant une tenue stricte et modeste, elle invite les femmes à ôter les voiles pour ses concerts. Discrète sur sa vie privée, elle n’en est pas moins une chanteuse mondialement connue qui, entre autres, fait un carton plein à l’Olympia de Paris en pleine guerre de 6 jours.

Mais Oum Kalthoum est également une philanthrope hors pair que l’on surnomme La cantatrice des pauvres. Outre les constructions d’infrastructures, elle aide également bon nombre de familles musulmanes à redresser la pente.

 

Des funérailles dignes d’une reine

Une néphrite aiguë inopérable a eu raison de la diva égyptienne en 1975. Pour ces funérailles, les rues du Caire comptaient pas moins de 2 millions de foules attristées qui ont cheminé le cercueil à travers la ville. Personnages politiques, artistes, citoyens de toutes les régions se sont réunis pour rendre un hommage vibrant à cette chanteuse à la voix enjôleuse qui les a bercés par ses chansons d’amour ; des funérailles transmises en direct par des médias en deuil.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *