Le 25 avril 1154, Nur ad-Din défait Mudjir ad-Din Abak, émir de Damas, pour unifier la Syrie face aux croisés. Son habileté tactique lui permettra de prendre la ville sans y mettre le siège.

 

Sur les traces de son père Zengi

Une fois au pouvoir, Nur ad-Din, fils d’Imad ad-Din Zengi, cherche à poursuivre les desseins de son père : rassembler les musulmans entre le Nil et l’Euphrate sous une seule autorité pour faire bloc devant les forces croisées. Mais Damas reste encore un obstacle à ce projet, puisque, tout comme son prédécesseur Muin ad-Din, Mujir ad-Din Abak, émir de la ville, joue aussi l’alliance avec les francs. C’est ainsi qu’en 1153, il empêche l’émir d’Alep de venir au secours de la ville d’Ascalon qui est assiégée par les croisés. Au grand mécontentement des habitants, Abak va même accepter d’être sous tutelle des francs, pour ensuite imposer aux Damascènes le versement d’un tribut annuel aux croisés.

 

La Syrie unifiée par Nur ad-Din en 1154

Nur ad-Din profite de l’hostilité des habitants à l’égard de l’émir de Damas pour saper le pouvoir de celui-ci. Il envoie Ayyub qui a pour mission de détacher les conseillers et lieutenants de leur fidélité à Abak. Seul l’officier Ata ibn Haffad al Salami s’attache encore à cet émir affaibli. Nur ad-Din transmet alors à Abak une intox lui indiquant que son officier se prépare à le trahir. Tombé dans le piège, l’émir de Damas fait exécuter son homme, ce qui lui prive de son dernier fidèle.

Les troupes de Nur ad-Din accostent ainsi la ville le 18 avril 1154. Et avec la complicité des habitants, les milices de Damas lui ouvrent les portes quelques jours plus tard, le 25 avril. En apprenant la nouvelle de l’arrivée de l’armée, Abak se rend rapidement après s’être réfugié dans la citadelle pour un temps. L’objectif est atteint : la Syrie, de Hawrân au Sud à Edesse au Nord, est désormais sous l’autorité de Nur ad-Din, prêt à affronter les attaques éventuelles des croisés.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *