Le 7 avril 1789 marque le décès d’Abdülhamid Ier, sultan de l’empire ottoman de 1774 jusqu’à sa disparition. Il meurt pendant que son armée est engagée dans une guerre contre l’Autriche et la Russie.

 

27e sultan ottoman

Abdülhamid Ier est le 5ème et dernier fils d’Ahmet II, 23e sultan ottoman. Successeur de son frère Mustafa III, il est donc le 27e sultan de l’empire. Au cours de son règne, il s’est toujours efforcé de contrer les visées des puissances étrangères sur son territoire. Pour cette raison, il est même considéré comme un réformateur qui a constamment cherché à sauver son empire, de plus en plus affaibli depuis l’assassinat d’Osman II (1618-1622) par les janissaires.

Conscient de la situation de son empire déjà menacée par « la question d’Orient », il décide de rassembler autour de lui de grands conseillers militaires à l’image de Ghazi Hasan. Il s’agit d’un amiral qui a su réformer la marine de guerre Ottoman avec l’aide de Halil Hamit, grand vizir de 1782 à 1785. Mais malgré la détermination du sultan à protéger et à consolider son empire, son pouvoir commence à s’affaiblir.

 

Son pouvoir secoué par la perte de la Crimée

En effet, le 21 juillet 1774, Abdülhamid Ier est contraint d’accepter les conditions imposées par l’empire russe dans le traité de Kutchuk-Kaïnardji signé ce-jour-là entre les deux camps. Ainsi, il n’était pas en mesure d’empêcher l’annexion de la Crimée par la Russie. Et les Ottomans perdent le contrôle total de la mer Noire, car Azov, l’espace entre le Bug et le Dniepr, est également ouvert aux Russes.

Le 7 avril 1789, le sultan rend l’âme à 64 ans, alors que son empire était encore en plein conflit avec la Russie et l’Autriche (les guerres entre 1778 et 1791). Après 15 ans de règne, il laisse le trône à son neveu Selim III qui va aussitôt tenter de remédier à ces signes de déclin qui sévissent dans l’empire. Le nouveau sultan promulgue alors de nouvelles lois prévoyant la modification du mode de gouvernance des provinces, du régime foncier et de la fiscalité. Il a également entrepris des réformes profondes dans l’armée en créant, entre autres, des écoles navales et militaires.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *