La bataille de Fariskur s’est soldée par la victoire triomphante des égyptiens face aux croisés et la capture de Louis IX. Un événement majeur qui marque aussi la fin de la septième croisade.

 

La septième croisade et la bataille de Fariskur

Son objectif était de vaincre l’Égypte, de reprendre Jérusalem et de détruire la dynastie Ayyubide, mais Louis IX ne s’attendait pas à devenir captif des égyptiens en embarquant pour la septième croisade en 1244.

À la suite de l’occupation de Damiette, les français ont poussé l’armée égyptienne à se retrancher à Al Mansurah que Louis IX croyait déserte après le départ de l’Emir Fakhr ad-Din Yussuf. Pourtant en mettant les pieds dans la ville, les croisés se trouvaient encerclés par une armée et une population égyptienne prêtes à se battre. Poussés à se retrancher sans cesse, ils se sont affaiblis et ont décidé de battre en retraite vers la Méditerranée pendant la soirée du 5 avril, mais les égyptiens ont réussi à les suivre jusqu’à Fariskur où ils ont fini par capituler.

 

Une bataille conduisant à la victoire finale

La victoire lors de la bataille de Fariskur représentait beaucoup pour les musulmans égyptiens, victimes de nombreuses croisades. La capture de Louis IX sonnait comme une forte humiliation en France, mais marquait la fin d’une domination pour la communauté musulmane en Égypte. La ville de Damiette leur était restituée et ils ont pu exiger une rançon d’un million de dinars contre la libération de Louis IX et le retrait définitif de ses alliés sur le sol égyptien. Cette victoire à Fariskur marquait la fin de la septième croisade.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *