Le 15 mars 624, un vendredi au cours du 17e jour du Ramadan de l’an 2, Le Prophète Muhammad et ses fidèles remportent la première bataille décisive de l’histoire de l’islam, dans la vallée de Badr, située entre Médine et La Mecque. C’est le début des confrontations armées entre les musulmans et les mecquois.

 

L’origine de la confrontation

Muhammad apprend qu’une grande caravane marchande venant de la Syrie se dirige vers La Mecque et n’est escortée que par une quarantaine d’hommes. Celle-ci transporte des biens et des marchandises d’une valeur d’environ 50 000 dinars, dont une partie est issue des biens des musulmans. Muhammad forme alors une armée de 70 personnes pour mener une expédition contre la caravane afin de récupérer une partie de leurs biens abandonnés lors de la persécution avant l’Hégire.

 

La bataille de Badr

Alertées par les intentions des musulmans, les mecquois lèvent une armée pour soutenir la caravane qui, lors de la première partie du combat, échappe à Muhammad et ses troupes. Alors que ces derniers se campent pour la nuit près d’un puits de Badr, le prophète reçoit la visite de l’ange Gabriel qui lui annonce qu’Allah le soutient dans cette bataille en envoyant mille anges pour combattre aux côtés de ses hommes. Au petit matin, l’armée musulmane lance la bataille contre les mecquois. Le combat vire à l’avantage de la troupe de Muhammad qui ne perd qu’une dizaine d’hommes contre environ 70 du côté de l’armée mecquoise. Les musulmans rentrent victorieux à Médine.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *