Le 8 Mars 1238, les égyptiens apprennent le décès d’Al-Kamil, le souverain ayyoubide ayant régné de 1218 jusqu’à sa mort. La bravoure qu’il a manifestée surtout lors des croisades lui a valu du renom dans l’histoire de l’Egypte.

 

Al-Kamil, fils d’Al-Adel et neveu de Saladin

Al-Kamil, de son nom complet Al-Malik al-Kâmil Nâsîr ad-Dîn, est né en 1177. Il détient le titre de vice-roi d’Egypte sous le règne de son père Al-Adel, de 1200 à 1218, avant de devenir le sultan ayyoubide de 1218 à 1238. Et tout comme son oncle Saladin, il est doté du courage et de l’habileté nécessaire pour combattre les ennemis de l’islam. Ainsi, il a toujours su soutenir son père durant la 4ème croisade pour ensuite assumer son pouvoir de sultan pendant la 5ème croisade lancée en 1217.

 

Les missions héroïques d’Al-Kamil avant sa mort en 1238

En juin 1218, la cinquième croisade accoste près de Damiette, en Egypte, pour tenter d’encercler la ville. Al-Kamil vient ainsi au secours de la cité, et réussit à contenir l’armée chrétienne pour les empêcher d’assiéger la ville, en leur infligeant des pertes importantes. Les batailles se poursuivent et, le 24 août 1218, un navire des croisés parvient à prendre la tour de la chaîne, ce qui permet à leur flotte d’accéder plus facilement au bras du Nil. Mais c’est surtout la tactique trop défensive d’Al-Kamil contre l’armée chrétienne qui lui vaudra ensuite la prise de Damiette par les croisés le 5 novembre 1219.

Après 2 ans de siège, en 1221, les croisés sont pourtant clairement défaits devant le Caire, et contraints à céder Damiette avant de retourner piteusement en Europe. Outre ce triomphe, la bataille de 1233 à 1235 où ce sultan a réuni tous les Ayyoubides pour contrer avec succès Kay Qubadh Ier fait aussi parti de ses moments de victoire. Il en est de même pour la bataille en décembre 1237 qu’il mène contre Al-Salih Ismaël pour assiéger Damas, puis la conquérir. Ainsi, même après sa disparition le 8 mars 1238, ce preux souverain reste une des belles figures qui ont fait l’histoire de l’Egypte.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *