Pour le Koweït, la date du 25 février marque la célébration de l’indépendance du pays obtenue en 1961 au bout de 62 ans passés sous le protectorat britannique.

 

Deux jours de fête

Dans l’émirat, les festivités durent 2 jours au cours desquels on célèbre l’indépendance du Koweït, mais également la libération du pays suite à la première guerre du Golfe où l’Irak, dirigé par Saddam Hussein, avait attaqué et envahi le pays.

 

Le drapeau et les armoiries du Koweït

Un trapèze noir du côté de la hampe, trois bandes horizontales verte, blanche et rouge, c’est l’emblème du Koweït. Ces mêmes formes et couleurs sont reprises sur les armoiries du pays où un faucon avec des ailes déployées encadre un bateau naviguant sur une mer azur.

 

La géopolitique et le gouvernement du Koweït

Pays du Golfe Persique, le Koweït se situe au nord-ouest de la péninsule arabique. Bordé par l’Iran, l’Irak et l’Arabie Saoudite, il s’étend sur une surface de 17.818 km² et compte autour de 4,2 millions d’habitants.

L’arabe est la langue officielle de ce pays majoritairement musulman, mais l’anglais y est également omniprésent compte tenu de son histoire. Actuellement, le Koweït évolue dans un régime mo25narchique parlementaire où le droit de vote est réservé à uniquement un tiers de la population, car les non-nationaux représentent les 60 % restants. Les parlements sont élus au suffrage universel direct et les différents courants y sont représentés : les chiites, les sunnites, les islamistes et les libéraux.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *