Le 22 février, on célèbre la journée mondiale du scoutisme, un mouvement créé par Baden-Powell où courage, discipline et solidarité restent les mots d’ordre. Un grand jour pour le scoutisme musulman en France qui a su trouver les convergences des fondements de cette association avec les valeurs de l’Islam.

 

Le scoutisme musulman en France

Fondée en 1991, l’association des Scouts Musulmans de France a célébré, en 2017, son 26ème anniversaire. A plus d’un quart de siècles d’existence, lors du colloque d’ouverture de la célébration le 15 janvier 2016 au Collège des Bernardins le cheikh Khaled Bentounes, président fondateur du mouvement a parlé d’un parcours plein d’embûches ; ne citant que la réticence de la communauté musulmane qui, selon lui, pensait que « le scoutisme ne pouvait pas être un mouvement musulman dans la mesure où son fondateur Baden Powel était chrétien ».

 

Des obstacles surmontés

Si le scoutisme musulman a finalement pu trouver sa place en France, c’est parce que le fondateur et son équipe ont réussi à démontrer la concordance entre les valeurs du scoutisme et de celles de l’islam, à l’instar de la protection du plus faible prônée par la hadith et que les scouts symbolisent par le pouce couvrant l’auriculaire lors des salutations. Un an seulement après la création du mouvement, le scoutisme français l’a reconnu comme membre associé, puis membre à part entière en 1994. Au mois d’avril 2017, la Fondation pour l’islam en France a octroyé une subvention de 50000 euros pour soutenir le scoutisme musulman en France.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *