Le 21 février 1922, l’Egypte est reconnu Etat souverain par l’Empire britannique. De fait, cela met fin au protectorat établi le 18 décembre 1914, à savoir huit ans auparavant.

 

Contexte d’avant l’indépendance

Face au protectorat mis en place en 1914, les volontés nationalistes et indépendantistes égyptiens s’intensifient du jour au lendemain. L’Egypte aspire en effet à son entière indépendance, et entend bien affirmer sa spécificité nationale dans le contexte de l’après- guerre et du « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ». Et lors du Congrès de la paix à Versailles qui met fin à l’Empire ottoman, le parti nationaliste Wafd formé en 1918 va négocier les conditions de l’indépendance du pays, mais en vain. Des soulèvements populaires éclatent alors au Caire en 1919, ce qui mène à des dialogues avec l’autorité britannique en 1920.

 

L’indépendance de l’Egypte, reconnue le 21 février 1992

Finalement, devant la pression du peuple, le gouvernement britannique cède et reconnaît l’Egypte comme Etat totalement indépendant le 21 février 1922. Cela implique donc la fin du protectorat. Mais sa déclaration formelle ne sera faite que quelques jours plus tard, le 28 février, et permettra, par conséquent, la publication d’une Constitution. Le 15 mars 1922, le sultan Fouad Ier lui-même annonce solennellement que le pays devient un royaume à part entière, et qu’il prend désormais les titres de « Majesté » et de « Roi d’Egypte ». Il s’agit d’une « affirmation de la personnalité internationale de Notre pays, en tant qu’Etat indépendant, et une satisfaction à sa dignité nationale », souligne-t-il dans sa proclamation royale.

 

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *