Ce 13 février, en 1021, le calife fatimide al-Hâkim meurt assassiné en Egypte lors d’une promenade nocturne dans les collines d’al-Mugattam, au Caire. À sa disparition, ses proches vont alors créer la religion druze, en le divinisant.

 

Al-Hâkim, 6ème calife fatimide

Né en 985 au Caire, ce souverain est le petit-fils de Al-Muizz li-Dîn Allah, et fils de Nizar al-Aziz Billah, et al-Sayyida al-Aziziyya, sa mère, chrétienne. Le 14 octobre 996, son père décède à Bilbays. À 11 ans seulement, il accède alors au pouvoir et devient le sixième calife de sa dynastie. Du fait que le nouveau souverain est encore trop jeune, l’eunuque Bardjawân prend en main la régence de la maison fatimide jusqu’à 1000, l’année où Hâkim le fait exécuter. Cela reflète d’ailleurs son règne contrasté, témoignant à la fois de cruauté et de libéralité.

 

La naissance de la religion druze suite à sa mort

Après 25 ans de règne controversé, le calife est assassiné la nuit du 13 février 1021, au cours d’une balade au mont d’al-Mugattam. Son décès va alors mener certains de ses proches à fonder la religion druze, en divinisant celui-ci. L’influence de ce 6ème calife est ainsi très remarquable à tel point que sa personnalité fait jusqu’à présent l’objet d’un riche débat historiographique.

Post RS : Le #13février 1021 fut marqué par le décès d’#al-Hâkim, le calife fatimide d’Egypte, ce qui va mèner à la création de la religion #druze. Retour sur ce contexte.

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *